Zoom sur l'assurance

 

Face aux risques d'éventuelles ou incertaines pertes, les personnes physiques et morales se fient aux compagnies d'assurance qui leur offre une protection. Que comprendre du concept d'assurance et quels sont les principes de l'assurance ? Découvrez la réponse dans cet article.

Le concept de l'assurance

L'assurance est un moyen de protection contre les pertes financières. Il s'agit d'une forme de gestion des risques , principalement utilisée pour se couvrir contre le risque d'une perte éventuelle ou incertaine. Continuez la lecture car les principes de l'assurance sont également à voir ici.
Par ailleurs, l'assuré reçoit un contrat , appelé police d'assurance , qui détaille les conditions et les circonstances dans lesquelles l'assureur indemnisera l'assuré. Le montant facturé par l'assureur au preneur d'assurance pour la couverture prévue dans la police d'assurance est appelé la prime . Si l'assuré subit un sinistre potentiellement couvert par la police d'assurance, l'assuré soumet une réclamation à l'assureur pour traitement par un expert en sinistre . L'assureur peut couvrir son propre risque en souscrivant à une réassurance , une autre compagnie d'assurance acceptant d'assumer certains des risques, surtout si l'assureur principal juge le risque trop important pour qu'il puisse le supporter.

Les principes de l'assurance

Indemnité et subrogation

Les assurances comme les assurances incendie et maritime sont des contrats d'indemnisation. Ici, l'assureur assume la responsabilité d'indemniser l'assuré contre tout dommage éventuel ou perte qu'il pourrait ou non subir. L'assurance-vie n'est pas un contrat d'indemnisation.
Par ailleurs, le principe de subrogation dit qu'une fois l'indemnité payée, le droit de propriété du bien passera de l'assuré à l'assureur. Ainsi, l'assuré ne pourra pas tirer profit du bien endommagé ni le vendre.

Contribution et cause immédiate

Le principe de contribution s'applique s'il y a plus d'un assureur. Dans un tel cas, l'assureur peut demander aux autres assureurs d'apporter leur part de l'indemnisation. Si l'assuré réclame une assurance complète auprès d'un assureur, il perd son droit de réclamer tout montant aux autres assureurs.
Quant au principe de cause immédiate, il stipule que la propriété est assurée uniquement contre les incidents mentionnés dans la police. Dans le cas où la perte est due à plus d'un de ces risques, celui qui est le plus efficace pour causer le dommage est la cause à considérer.