Les modes de remboursement d'une mutuelle santé

Les différents remboursements de mutuelle santé se font sur la base du contrat de mutuelle. Puisqu'on distingue des contrats de mutuelle à 100%, 200%,300%... c'est donc en fonction du pourcentage que le mode de remboursement varie. Ainsi, pour vous permettre d'avoir plus de clarification sur le sujet, nous vous proposons la lecture de cet article. Car, plus bas, nous avons présenté les différents modes de remboursement d'une mutuelle.

Remboursement sur pourcentage

Comme beaucoup l'ont déjà constatés, le remboursement sur pourcentage est le plus répandu. Il est d'ailleurs dans certains pays l'unique mode de payement, puisqu'il rassemble deux mensualités. Le premier est le pourcentage de remboursement de la sécurité sociale et le second le pourcentage du plafond mensuel. Ainsi, selon le cas de figure dans lequel vous vous retrouvez, le remboursement peut largement varier. Parce que, chaque pourcentage couvre des frais d'hospitalisation donner. Ce qui engendre après les calculs une variation du prix de remboursement. Pour connaître comment se font les calculs, parcourir ce site vous sera vraiment bénéfique.

Le remboursement TC

Ce mode de remboursement est basé sur le tarif de convention et vous permet d'avoir un supplément sur les tarifs établi par la sécurité sociale. Ainsi, le supplément que vous obtiendrez grâce à ce mode de remboursement est nettement supérieur à un pourcentage de 100%. Néanmoins, en fonction de quelques critères, le montant du remboursement peut être égal à 100%. Pour ce faire, il ne faut laisser personne, vous bernez en affirmant que les suppléments sont inférieurs à un pourcentage au-dessous de la norme requise.

Le remboursement au forfait

Elle s'applique majoritairement sur les frais dentaires et optiques. Puisque, ces soins sont rarement pris en charge par la sécurité sociale, il faut bien lire son contrat mutuelle. Pour cette raison, avant de lancer un remboursement de forfait, il faut parcourir son contrat. En recherchant si le contrat prend en charge les frais de l'ophtalmologue, de l'opticien ou encore de l'orthoptiste, sans oublier celui du dentiste.