Assurance expatrié : que faut-il savoir avant d’y souscrire ?

Lorsqu'il s'agit de travailler dans un autre pays, la couverture médicale est une priorité. Il est donc important de savoir ce que doit couvrir une assurance expatrié. Découvrez ici quels aspects vous devez prendre en compte en matière d'assistance médicale, pour une négociation correcte de votre contrat d’assurance expatrié.

Aspects à négocier

  • Frais médicaux : les frais de santé peuvent être très élevés dans d'autres pays. Votre assurance doit couvrir ces aspects (jusqu'à un montant déterminé), notamment les frais d'hospitalisation, les frais chirurgicaux, les médicaments et les honoraires des professionnels de la santé.
  • Frais de séjour d'un proche : dans le cas où l'expatrié est hospitalisé pendant une longue période (généralement plus d'une semaine), votre police doit couvrir le transport d'un proche qui décide de vous rendre visite. L'assurance doit également couvrir les frais éventuels de séjour du membre de la famille, pour une durée et un temps limités et stipulés comme vous le verrez si vous lisez ceci.
  • Rapatriement sanitaire : si l'expatrié doit rentrer chez lui pour un traitement complémentaire, l'assurance doit couvrir les frais de rapatriement, ainsi que le suivi du processus. Ces dépenses doivent également inclure le transfert de retour du membre de la famille, s'il a voyagé pour être avec l'expatrié.
  • Rapatriement du défunt : il serait très regrettable que l'expatrié décède à l'étranger. Toutefois, si cela devait arriver, l'assurance doit prendre en charge le rapatriement du défunt et couvrir les frais y afférents.

Le rôle de l'entreprise dans le processus

En même temps que les entreprises progressent dans leur processus d'internationalisation, les compagnies d'assurance proposent également des produits appropriés destinés à couvrir les besoins médicaux des professionnels expatriés. Les attentes créées par l'entreprise sont importantes, mais la satisfaction de l'employé l'est tout autant.

Un expatrié bien couvert est mieux à même de remplir ses fonctions, ce qui est bénéfique tant pour l'expatrié que pour l'employeur. Il est essentiel que l'entreprise sache bien où elle va envoyer le travailleur, car le capital à garantir pour les soins médicaux de l'expatrié en dépend.